Les cookies nous aident à offrir nos services. En utilisant ce site, vous autorisez l'utilisation des cookies. Aucune donnée personnelle n'est enregistrée. Pour en savoir plus.

Médias / Reportages / Les compresseurs d'Atlas Copco sont utilisés dans des conditions polaires dans une mine norvégienne

Les compresseurs d'Atlas Copco sont utilisés dans des conditions polaires dans une mine norvégienne

2014-03-11

Wilrijk, Belgique, mars 2014. En hiver, les températures de la mine de fer isolée de Sydvaranger en Norvège peuvent chuter jusqu'à -35 °C. Pour maintenir l'activité, la mine s'appuie sur des sécheurs d'air, des compresseurs rotatifs à vis lubrifiés et des compresseurs exempts d'huile d'Atlas Copco. Sydvaranger a choisi Atlas Copco comme fournisseur pour trois raisons essentielles : « la fiabilité, les coûts de cycle de vie et l'efficacité énergétique ».

GA 110
La mine de fer de Sydvaranger est située à l'extrême nord-est de la Norvège, à environ 400 km du cercle Arctique. Elle se trouve sur un terrain montagneux au-dessus de la petite ville de Kirkenes et de Bøkfjorden, une voie navigable reliée à la mer de Barents toute proche.

Einar Berg, conseiller principal de la mine sait tout ce qu'il faut savoir concernant les fosses à ciel ouvert et la qualité du minerai et de la roche. « Les conditions climatiques restent le principal défi pour le secteur minier dans la région, » déclare-t-il. « Les étés sont chauds et ensoleillés mais en hiver, les températures peuvent descendre jusqu'à -35 degrés. »

Atlas Copco a fourni à la mine des sécheurs d'air, des compresseurs rotatifs à vis lubrifiés et des compresseurs exempts d'huile. « Nous avons immédiatement pris conscience que les températures extrêmes nous obligeaient à choisir des sécheurs d'air particulièrement fiables », déclare Rune Mjørud Hansen, responsable régional d'Atlas Copco Compressor Technique en Scandinavie. « Sydvaranger Gruve a choisi d'utiliser les sécheurs BD sur son site, ce qui garantit à l'entreprise un air sec et propre ainsi qu'un point de rosée d'au moins -40 °C. L'air comprimé représente le cœur de la production et en cas de gel de l'air, la production s'arrête. »

Le puits actif de la mine, Bjørnevatn, est situé à seulement deux kilomètres de la frontière russe. Le minerai grossièrement broyé est acheminé vers le sud sur 8 kilomètres de voie ferrées (la ligne de chemin de fer la plus au nord en Europe) jusqu'à Kirkenes. Il y est ensuite à nouveau broyé et séparé avant d'être transformé en concentré pour être envoyé à des fonderies en Asie et en Europe.

« Ce que certains pourraient considérer comme un endroit isolé, peut être un atout pour d'autres », déclare Einar Berg. En 2010, le premier fret commercial à emprunter la voie de la mer du Nord en direction de la Chine contenait du minerai de fer et provenait de Sydvaranger. Par rapport au trajet habituel, cet itinéraire permet 40 % d'économies en termes de temps, de carburant et d'émissions.

Installation du compresseur à Sydvaranger
D'après Arnfinn Mentyjærvi, directeur du service d'entretien au sein de la mine, Sydvaranger a choisi les équipements Atlas Copco pour trois raisons essentielles : « la fiabilité, les coûts de cycle de vie et l'efficacité énergétique ».

« On peut se contenter de regarder le prix à l'unité ou bien considérer le coût total », déclare Arnfinn Mentyjærvi. « Nous avons décidé d'investir dans la qualité. Nous avons déjà utilisé les équipements d'Atlas Copco pour d'autres productions sur la mine et nous savons que nous pouvons leur faire entièrement confiance. De plus, l'accès aux pièces de rechange est excellent. »

L'efficacité énergétique est de plus en plus importante dans le secteur minier. Il faut également faire face à une pénurie d'énergie. « La fermeture de la mine en 1996 a créé un surplus d'électricité dans la région qui a été utilisé pour d'autres activités », explique Arnfinn Mentyjærvi. « Lorsque la mine a été réhabilitée, nous avons dû construire une nouvelle chaîne d'approvisionnement, mais l'accès à l'électricité n'est pas illimité et cela a renforcé nos besoins en équipements économiques. »

Rune Hansen indique que les compresseurs ne sont pas les plus gros consommateurs d'énergie au sein de Sydvaranger Gruve et que la réduction des coûts d'exploitation permet d'accroitre la productivité. « Des chutes de pression minimes et un contrôle dynamique avec commutation dépendant du point de rosée étaient essentiels », explique-t-il. « Grâce à notre compresseur exempt d'huile ZR400VSD à variation de fréquence qui offre un contrôle précis de la pression, il n'est pas rare d'atteindre des économies d'énergie allant jusqu'à 35 %. »

Sydvaranger Gruve a conclu un contrat de service 24h/24 avec Atlas Copco et 20 personnes sont basées sur site pour assurer la maintenance, l'entretien et les réparations de l'équipement de forage. Einar Berg se félicite du fonctionnement de l'installation. « Nous organisons des réunions chaque jour pour planifier et ajuster les opérations d'entretien par rapport à la production », déclare-t-il. « Cela permet une grande flexibilité et nous n'avons pratiquement pas rencontré de problèmes. » Atlas Copco a également fourni à Sydvaranger des systèmes d'éclairage et plusieurs types de marteaux perforateurs et de forage hors-trou.

Informations sur Sydvaranger Gruve AS

L'exportation de concentré de minerai de fer magnétite à Sydvaranger a commencé en 1910, suite à l'ouverture de la mine en 1906. Près de 200 millions de tonnes de minerais bruts ont été produits jusqu'à ce qu'un recul de la demande et une chute des prix entraînent la fermeture de la mine en 1996. La mine, ainsi que la voie de chemin de fer et les sites de production ont été réhabilités entre 2007 et 2009. Sydvaranger Gruve AS est une filiale de l'entreprise australienne Northern Iron Ltd, détenue principalement par l'entreprise norvégienne Tschudi Shipping. Aujourd'hui, Sydvaranger exploite une mine à ciel ouvert à Bjørnevatn et achemine le minerai sur une ligne de chemin de fer privée jusqu'à Kirkenes pour le traitement et l'expédition. L'entreprise compte plus de 400 employés et fait appel à plus de 100 entrepreneurs. En 2012, la production était de 2 millions de tonnes de concentré et l'entreprise compte atteindre une capacité nominale de 2,8 millions de tonnes par an en 2013. L'objectif est de doubler cette capacité d'ici 2017.

Pour plus d'informations, contactez :


Atlas Copco est un fournisseur mondialement reconnu de solutions de productivité durable. Le Groupe offre à ses clients des compresseurs innovants, des solutions de vide, des systèmes de traitement de l'air, des équipements pour la construction et l'exploitation minière, des outils électriques et des systèmes d'assemblage. Atlas Copco développe des produits et services axés sur la productivité, l'efficacité énergétique, la sécurité et l'ergonomie. Fondée en 1873, l'entreprise est basée à Stockholm en Suède et est implantée dans plus de 180 pays. En 2013, Atlas Copco comptait plus de 40 000 employés et son chiffre d'affaires s'élevait à 84 milliards de couronnes suédoises (près de 9,7 milliards d'euros).

Le pôle d'activité Compressor Technique d'Atlas Copco conçoit des compresseurs et collecteurs d'admission d'air et de gaz industriels, des systèmes de vide, des équipements de traitement de l'air et des gaz ainsi que des systèmes de gestion de l'air. Ce pôle dispose d'un réseau mondial de service après-vente et est à l'origine d'innovations pour une productivité durable dans le secteur de la fabrication, des gaz et hydrocarbures et des procédés. Les principaux sites de développement et de production sont situés en Belgique, en Allemagne, aux Etats-Unis, en Chine et en Inde.