Les cookies nous aident à offrir nos services. En utilisant ce site, vous autorisez l'utilisation des cookies. Aucune donnée personnelle n'est enregistrée. Pour en savoir plus.

Médias / Reportages / Quatre heures de démolition

Quatre heures de démolition

2014-03-27

L'équipe de démolition n'avait que quelques heures pour démolir un pont afin que son remplacement puisse se mettre en place

HB 3000 et CC 3300 U
Lorsque le ministère des transports du Colorado a eu besoin d'augmenter le rendement de ses opérations au niveau de Pecos Street et de l'échangeur Interstate 70 à Denver, leur choix s'est porté sur un système de construction de pont en accéléré (ABC) afin de réduire au minimum les interférences avec la circulation. Un pont de remplacement a été construit près du site pour être déplacé par des engins porteurs sur chenilles dès que le pont existant a été détruit. La démolition a dû être effectuée en une nuit.

Tout a dû être précisément orchestré pour que l'opération se déroule sans accroc. Le plan prévoyait que les équipes de démolition de Staker Parson Companies démolissent et déblayent le pont pour 7 h samedi matin. Dans la mesure où la démolition n'a pas pu commencer avant 23 h le vendredi soir, les équipes avaient donc tout juste huit heures pour faire le travail.

Donnie Fetters, propriétaire et président de Performance Equipment à Erie, dans le Colorado, a fourni l'équipement nécessaire : « Nous avons envoyé quatre brise-roches hydrauliques et deux broyeurs combinés CC 3300, tous de la marque Atlas Copco. »

La démolition ne s'est pas faite immédiatement. Les engins porteurs sur chenilles utilisés pour le nouveau pont nécessitaient une surface parfaitement plane pour se déplacer ; la première tâche des équipes de démolition a donc été de répandre des résidus pour supporter les plaques d'acier pour les engins porteurs. La démolition a réellement commencé à 3 h du matin, ce qui ne laissait que quatre heures pour compléter la tâche.

« Nous avons attaqué le pont des deux côtés, en son milieu », déclare Donnie Fetters pour décrire, selon lui, la stratégie idéale. « S'attaquer à cet édifice avec ces six outils était formidable. » Un broyeur combiné a été posé au centre de chaque côté. Chacun d'entre eux « dévorait le béton comme on grignote un épi de maïs », ajoute M. Fetters. Un brise-roche se trouvait de chaque côté des broyeurs combinés.

Malgré le planning écourté de moitié par rapport au temps prévu pour la démolition, les équipes ont terminé à temps et il ne restait qu'un peu de déblayage à faire. Le pont de remplacement s'est tout doucement mis en place comme prévu. Le nouveau pont de Pecos Street a été ouvert à la circulation à la date prévue.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :


Atlas Copco est un fournisseur mondialement reconnu de solutions de productivité durable. Le Groupe offre à ses clients des compresseurs innovants, des solutions de vide, des systèmes de traitement de l'air, des équipements pour la construction et l'exploitation minière, des outils électriques et des systèmes d'assemblage. Atlas Copco développe des produits et services axés sur la productivité, l'efficacité énergétique, la sécurité et l'ergonomie. Fondée en 1873, l'entreprise est basée à Stockholm en Suède et est implantée dans plus de 180 pays. En 2013, Atlas Copco comptait plus de 40 000 employés et son chiffre d'affaires s'élevait à 84 milliards de couronnes suédoises (près de 9,7 milliards d'euros).

La division Construction Tools d'Atlas Copco fait partie du pôle d'activité Construction Technique d'Atlas Copco. Elle développe, fabrique et commercialise des équipements hydrauliques, pneumatiques et à essence pour des applications de démolition, de recyclage, de compactage, de forage et pour les structures en béton. Les produits sont commercialisés et vendus sous différentes marques par le biais d'un réseau mondial de vente et de service après-vente. La division est basée à Essen, en Allemagne, et possède des centres de production en Europe, en Afrique et en Asie.