Les cookies nous aident à offrir nos services. En utilisant ce site, vous autorisez l'utilisation des cookies. Aucune donnée personnelle n'est enregistrée. Pour en savoir plus.

Médias / Reportages / La division Atlas Copco Tools and Assembly Systems dévoile son musée de l'outillage

La division Atlas Copco Tools and Assembly Systems dévoile son musée de l'outillage

2007-07-02

Fin mai dernier, Atlas Copco a ouvert les portes de son nouveau musée de l'outillage à Stockholm. Ce musée renferme une collection unique de plus de cent outils glanés pour la plupart par un commercial en outillage d'Atlas Copco au Danemark tout au long de sa carrière. Ce musée illustre l'évolution des outils pneumatiques sur une période de plus d'un siècle et l'avènement des outils électriques au cours des 20 dernières années.

Museum_502903.tif
Jusqu'au début des années 80, les outils pneumatiques jouissent d'un véritable monopole. A partir de 1985, Atlas Copco commercialise le premier tournevis électrique et dès lors, les outils électriques portatifs ou fixes ont connu un essor réellement fulgurant. La section « Développement » dédiée aux moteurs, à la transformation et aux contrôleurs séduira particulièrement les ingénieurs.

Pionniers en matière d'ingénierie humaine

La section consacrée à l'ergonomie explique comment, à partir des années 1950, Atlas Copco a commencé à concevoir les outils en accordant une importance majeure à la santé et la sécurité des opérateurs. 
Cette initiative, baptisée Ingénierie humaine, a débuté avec un projet de conception de poignée de perceuse mené par l'ingénieur Rune Zernell. Ses travaux ont donné naissance à la désormais célèbre poignée LBB 33 toujours utilisée de nos jours. Les modèles en argile utilisés par Rune pour tester ses prototypes sont aujourd'hui exposés au musée. D'autres pièces illustrent les efforts constants du Groupe au fil des ans pour réduire la taille et le poids des outils, limiter leur niveau sonore et les vibrations produites tout en garantissant vitesse et précision. 
La conception d'outils ergonomiques est désormais l'un des fers de lance de la politique d'Atlas Copco. D'ailleurs, le Groupe a déjà publié plusieurs ouvrages sur le sujet.

Une fraise de dentiste entraînée par turbine !

Museum_502898.jpg
L'outil le plus ancien de la collection est un marteau à river à chaud à commande pneumatique, datant de 1898. Par ailleurs, parmi les objets les plus insolites du musée, on compte la première fraise de dentiste entraînée par turbine, la Dentalair, mise sur le marché en 1957. A l'époque, cette fraise était particulièrement efficace avec une vitesse allant de 500 à 100 000 tr/min.
Enfin, le musée parvient à plonger le visiteur au cœur du 21e siècle, à l'ère du tout informatique et de la communication par Internet. Désormais, dans le monde entier, les outils de la plupart des opérations d'assemblage sont en effet commandés et surveillés à l'aide de logiciels de pointe.
Les investissements constants d'Atlas Copco pour le développement des outils ont porté leurs fruits. Aujourd'hui, le Groupe s'impose comme le leader du marché, à l'avant-garde de la technologie ; il propose en effet une large gamme d'outils destinés à des applications de fabrication de toutes sortes dans le monde entier. Or dans ce domaine, la traçabilité, la prévention des erreurs et une production simplifiée sont cruciales.
Le musée est ouvert à tous les clients et fournisseurs.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :


Division Tools and Assembly Systems General Industry d'Atlas Copco

La division Tools and Assembly Systems General Industry fait partie du pôle d'activité Atlas Copco Industrial Technique. Elle commercialise des outils électriques et pneumatiques portatifs, des systèmes d'assemblage, des logiciels et des services pour ses clients du monde entier, dans les secteurs de l'ingénierie, de l'aérospatial, des équipements et des appareils électroniques de grande consommation, du transport et des équipements électriques et énergétiques. Le siège de la division se trouve à Stockholm, en Suède.