Médias / Reportages / Atlas Copco’s air measurement survey and latest compressor technology reduce energy costs and carbon footprint at Rooftile manufacturer

Grâce à une étude de mesure de débit d'air et à sa toute dernière technologie de compresseur, Atlas Copco a réduit les coûts énergétiques et les émissions de dioxyde de carbone d'un fabricant de tuiles.

2013-07-08

Juillet 2013. Depuis plus de 70 ans, CSR Roofing fabrique des tuiles terracotta dans son usine de Vermont (Melbourne). La société a récemment décidé de remplacer son ancien compresseur et a choisi un VSD (entraînement à vitesse variable) d'Atlas Copco. Le directeur du service d'entretien de l'usine de Vermont, John Tilli, a déclaré : « J'ai toujours été impressionné par la fiabilité des produits Atlas Copco, et les résultats de l'étude de mesure du débit d'air ont fini de me convaincre ».

Atlas Copco - fabricant de tuiles
« L'étude a démontré que la technologie VSD d'Atlas Copco pouvait permettre à CSR Roofing d'économiser chaque année des milliers de dollars. Elle a également montré que la société serait en mesure d'obtenir les fonds nécessaires à l'achat d'un nouveau compresseur avec une période d'amortissement de seulement 3 ans grâce aux aides fiscales de la taxe carbone et aux économies d'énergie réalisées. Avec le prix de l'électricité qui commence à grimper (certains prévoient une augmentation de 40 à 50 %), ces économies d'énergie ainsi que la réduction de notre indice de carbone sont très importantes pour nous », a déclaré Monsieur Tilli. Il a ajouté que CSR Roofing s'efforce continuellement de réduire ses émissions de dioxyde de carbone et l'impact de son activité sur l'environnement, en particulier la quantité d'énergie et d'eau qu'elle consomme.

« Nous utilisons des compresseurs Atlas Copco depuis plus de 20 ans et les machines ont toujours été à la hauteur de nos exigences, nous n'en attendons pas moins de celle-ci. Atlas Copco a, en effet, prévu une économie d'énergie d'environ 30 % », a-t-il déclaré. « Cette économie aurait pu être plus conséquente si notre usine ne fonctionnait pas 24 h/24, 7 j/7 tout comme le compresseur qui tourne même lorsque la production est arrêtée. Cette activité est due en particulier à notre four qui fonctionne sans interruption et qui nécessite un minimum d'air pour tourner correctement. 

Selon monsieur Tilli, nombreux sont ceux qui ne réalisent pas que l'air comprimé est l'outil le plus coûteux à produire dans la mesure où un autre outil est nécessaire à sa création. « C'est sur ce point en particulier que le compresseur VSD d'Atlas Copco se distingue des autres. La société propose le meilleur compresseur au monde en matière de vitesse variable. Si la vitesse du compresseur ne s'adapte pas correctement, vous ne réalisez pas d'économies d'énergie et la plage de marche de la machine devient très importante. Par exemple, si nous utilisons 20 % de la capacité totale du compresseur la nuit et que la vitesse n'est pas correctement adaptée, disons 50 %, nous gaspillons 30 % de l'énergie », a-t-il déclaré. Monsieur Tilli a également indiqué que l'usine compte seulement 30 employés et est pratiquement entièrement automatisée.

« Dans cette usine, nous fabriquons des tuiles terracotta. Toute la machinerie automatisée demande un certain type d'air pour les cylindres pneumatiques et les ventouses. Nous devons donc impérativement disposer d'une alimentation en air sec et pur, afin d'éviter tout dysfonctionnement ou interruption de production. Pour le moment, en attendant d'installer la nouvelle machine d'Atlas Copco conçue pour notre usine, un GA55VSDFF de dernière génération doté d'un sécheur par réfrigération intégré et de filtres DD/PD, nous utilisons une machine vieille de 25 ans qui produit beaucoup trop d'eau et entraîne de nombreux dysfonctionnements sur la machinerie. »

Monsieur Tilli conseille aux autres fabricants de réaliser une étude de mesure de débit d'air et de tester la technologie VSD d'Atlas Copco, afin de réduire leurs coûts énergétiques et leur indice de carbone. Igor Kotliarski, ingénieur technico-commercial au sein de la division Industrial Air d'Atlas Copco, rejoint John Tilli sur ce point, ajoutant que s'adresser à Atlas Copco pour réaliser une étude de mesure de débit d'air est un premier pas judicieux.

« Le rapport d'étude de mesure de débit d'air comprimé est gratuit et permet aux clients d'avoir un aperçu des avantages de la technologie VSD d'Atlas Copco. Les sociétés peuvent ainsi déterminer précisément leur besoin en air comprimé sur une base journalière et leur consommation d'électricité actuelle. Notre logiciel permet également d'estimer les économies d'énergie qu'elles pourront réaliser si elles investissent dans une machine VSD d'Atlas Copco ». Igor Kotliarski a expliqué que les ingénieurs d'Atlas Copco connectent simplement leurs enregistreurs de données au compresseur et les laissent sur site pendant une semaine, afin de réaliser un audit sur l'énergie utilisée pour la production d'air comprimé. 

« Ensuite, nous récupérons les enregistreurs, nous téléchargeons les données enregistrées sur notre logiciel propriétaire Atlas Copco et fournissons un rapport détaillé ainsi qu'une proposition adaptée au besoin du client. Réaliser une étude de mesure de débit d'air est essentiel et le logiciel d'Atlas Copco est l'un des seuls programmes du marché pouvant simuler des machines VSD aux dimensions idéales et estimer les économies d'énergie pour le client ». Selon Igor Kotliarski, cette étude permet au client de justifier plus facilement son achat, étant donné qu'Atlas Copco peut démontrer à ce dernier la rentabilité de ses compresseurs. 

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Atlas Copco est un groupe industriel mondialement reconnu pour ses compresseurs, turbines de détente et solutions de traitement de l'air comprimé, ses équipements pour le BTP et l'exploitation minière, ses outils pneumatiques et électriques et ses systèmes d'assemblage. Les produits et services innovants développés par Atlas Copco contribuent à une productivité responsable. Fondée en 1873, l'entreprise, basée à Stockholm en Suède, est implantée dans plus de 170 pays. En 2012, Atlas Copco comptait 39 800 employés pour un chiffre d'affaires de 90,5 milliards de couronnes suédoises (10,5 milliards d'euros).

Le pôle Compressor Technique d'Atlas Copco conçoit des compresseurs et détendeurs d'air et de gaz industriels, des équipements de traitement de l'air et des gaz ainsi que des systèmes de gestion de l'air. Ce pôle dispose d'un réseau mondial de service après-vente et propose également des services spécialisés de location. Le pôle Compressor Technique innove pour une productivité durable dans le secteur de la production de gaz, d'hydrocarbures et de process industriels. Les principaux sites de développement et de production sont situés en Belgique, en Allemagne, aux Etats-Unis, en Chine et en Inde.