Médias / Actualités Produits et SAV / Le nouveau chargeur Scooptram ST7 récolte les meilleures notes dans la mine de Lovisa

Le nouveau chargeur Scooptram ST7 récolte les meilleures notes dans la mine de Lovisa

2010-01-28

Le dernier-né de la gamme de chargeurs miniers Scooptram d'Atlas Copco – le Scooptram ST7 – a reçu les meilleures notes lors d'un test sur le terrain en Suède. Il confirme ainsi les avancées majeures en matière de performances, de productivité, de facilité d'entretien et de confort.

Scooptram ST7
Le nouveau Scooptram ST7 d'Atlas Copco a été testé en condition réelles dans la mine de plomb et de zinc de Lovisa, au centre de la Suède, durant presque une année et a passé toutes ses épreuves avec grand succès. Jan-Erik Björklund, responsable de la mine, signale que le Scooptram ST7 a contribué à une augmentation spectaculaire des opérations de chargement ainsi qu'à des améliorations de l'environnement de travail.
 
« Le Scooptram ST7 est tout simplement extraordinaire », déclare-t-il. « Il a fonctionné pendant plus de 2 000 heures et nous avons constaté une hausse de près de 100 % de la productivité ; le nombre de chargements par déplacement passant de deux à presque quatre. De plus, au lieu des quatre chargeurs dont nous avions besoin auparavant, aujourd'hui, un seul suffit – le Scooptram ST7. « Seuls quelques changements ont dû être apportés pendant la période de test et nos opérateurs sont très satisfaits de cet engin. Ils le trouvent plus agréable à diriger et plus facile à entretenir – nous pensons donc qu'il représente un bon investissement pour nous. »
 
Le Scooptram ST7 possède une capacité de herschage de 6,8 tonnes, une direction articulée et un essieu arrière oscillant. Il est équipé d'un moteur Cummins Tier 3 193 ch 6,7 litres brûlant sans résidu, et bénéficie d'une commande de tractage pour des performances de chargement accrues et une meilleure durée de vie des pneus. Un système hydraulique sensible à la charge augmente le tractage et réduit la consommation de carburant. 
 
Sont compris dans les dispositifs de sécurité clés un système de freinage hydraulique à ressort SAHR (pour spring-applied hydraulically released),
un test automatique des freins avec des diagnostics et un enregistrement des données ainsi qu'une cabine exempte d'huile. Le dispositif de sécurité est renforcé par trois boutons d'arrêt d'urgence de la machine et par un système qui agit sur les freins, bloque la direction et empêche tout mouvement de la benne lorsque la porte de la cabine est ouverte.
Le Scooptram ST7 sera commercialisé en Scandinavie, au Pérou et au Canada d'ici la mi-2010 et dans le reste du monde en 2011.