Les cookies nous aident à offrir nos services. En utilisant ce site, vous autorisez l'utilisation des cookies. Aucune donnée personnelle n'est enregistrée. Pour en savoir plus.

Conditionnement de produits alimentaires

L'azote est utilisé à différents stades de la production, de la manutention et du conditionnement des boissons.

Etant inerte, incolore et inodore, l'azote sert à déplacer ou remplacer l'air pour éviter la détérioration des propriétés du produit.

Dans les jus de fruit, par exemple, l'oxydation de la vitamine C est probablement un des facteurs déterminants. Le recours à l'azote dans les réservoirs, conteneurs, canalisations et bouteilles empêche l'oxydation. Pour éliminer l'oxygène dissout dans le jus, l'azote circule dans le liquide. Les bulles ainsi formées véhiculent l'oxygène, qui est ensuite extrait du jus.


La viniculture recourt à l'azote pour empêcher l'oxydation du vin et réduire l'emploi d'additifs. L'azote permet de préserver l'acidité, la couleur, le bouquet et l'arôme naturel. Son utilisation prolonge le stockage du vin sans en affecter les qualités intrinsèques.
 
L'azote est quasiment insoluble dans l'eau et, de ce fait, idéal pour transvaser du vin. Pour une hygiène maximale, les bouteilles sont lavées et séchées à l'azote avant d'être remplies. La phase de séchage est plus courte qu'à l'air normal, car le générateur d'azote produit un gaz très sec.
Après le remplissage mais avant le bouchage, les bouteilles sont purgées à l'azote pour éliminer tout air résiduel présent dans le col de la bouteille.