Reportages / House of Gilliard / La Maison Gilliard

La Maison Gilliard

La tradition de la Maison Gilliard, en Suisse, remonte au 19e siècle, avec le vin aujourd'hui célèbre Dôle des Monts. L'exploitation gère elle-même la vinification dans sa globalité, de la croissance du raisin à la mise en bouteille. L'obtention d'un vin d'une qualité exceptionnelle requiert la maîtrise de l'ensemble du processus. Chez Gilliard, les vignerons font confiance à Atlas Copco pour les y aider.

Atlas Copco Switzerland Gilliard - Clos du Mont_Bild 1_ 201103

La Maison Gilliard a équipé sont site de production de deux compresseurs à entraînement à vitesse variable (VSD) et d'un générateur d'azote. Grâce à cette installation, le domaine dispose d'azote sur place et n'a plus besoin d'en acheter en bouteilles. Les avantages s'imposent d'eux-mêmes : la Maison Gilliard gagne du temps tout en économisant de l'argent et de l'énergie grâce à l'azote sur site.

L'azote, l'ingrédient secret

Atlas Copco Switzerland Robert Gilliard_Bild 4_201103

Culture des grappes, vendange et vinification : le délicat processus de la production du vin se termine invariablement par la mise en bouteille, laquelle requiert de l'air comprimé et de l'azote. L'air comprimé alimente les différents outils, comme les vannes qui sont primordiales au maniement des liquides. L'utilisation de l'azote est quant à elle beaucoup moins connue : l'azote en effet intervient dans deux procédés. Tout d'abord, l'azote force l'oxygène à sortir des bouteilles. Ensuite, il aide à éliminer le dioxyde de carbone avant le bouchage.

La Maison Gilliard achetait auparavant des bouteilles d'azote pour sa production. Maintenant, l'exploitation travaille avec un générateur d'azote raccordé à un compresseur VSD : l'entreprise gagne du temps tout en économisant de l'argent et une grande quantité d'énergie. « Nous estimons que nous économisons 10 000 francs suisses (environ 7 500 €) chaque année rien que sur les coûts en énergie », affirme Hansueli Pfenniger, expert en vin. « Nous faisons également des économies sur la gestion et le maniement liés au remplacement et au stockage des bouteilles d'azote ».

De l'air comprimé quasiment partout

L'air comprimé sert essentiellement à la mise en bouteille, à l'étiquetage et au bouchage. De fait, « toutes les machines de notre site utilisent de l'air comprimé, du dépalettiseur à l'étiqueteuse » explique Roland Crittin, responsable technique chez Gilliard. La majeure partie de l'air comprimé, cependant, sert à commander les grandes presses de 10 000 litres. « Ces volumes importants requièrent une puissance considérable. Nous avons remplacé nos anciens compresseurs par des compresseurs Atlas Copco neufs avant la récolte de 2010. Grâce à eux, nous gagnons 20 % de temps. » Dans la production du vin, la demande en air comprimé fluctue énormément : les compresseurs VSD d'Atlas Copco sont parfaits et s'adaptent au débit d'air à tout moment.

La Maison Gilliard : ses domaines

Atlas Copco Switzerland Gilliard - Cochetta - bisse Clavoz_Bild 2_201103

La passion pour le vin de la Maison Gilliard se retrouve dans ses vignobles, lesquels s'étendent en terrasses sur plus de 50 ha. Les vignes s'alignent sur les coteaux de la rive droite du Rhône, entre Sion et Lienne, à une altitude comprise entre 550 et 680 m. Le vignoble ressemble à une mosaïque de terrasses réparties sur des pentes abruptes à flanc de coteau : un paysage impressionnant. Ces terrasses sont orientées au sud, ce qui les rend idéales pour la croissance de raisins de grande qualité. La vendange est faite à la main et les grappes, transportées par hélicoptère.


Recommander cette page Imprimer Partager