Atlas Copco Rental contribue au projet de recherche sur des batteries à air comprimé chaud près du tunnel du Gothard

Anvers, Belgique, 22 août 2016 : dans la région de Biasca, en Suisse, une nouvelle façon de stocker l'énergie renouvelable est en cours de développement. Dans un ancien tunnel de transport du tunnel du Gothard, des tests sont menés pour stocker de l'air comprimé chaud et le relâcher sur le réseau électrique en cas de besoin. Deux compresseurs Atlas Copco Rental fournissent l'air sans huile nécessaire à ces tests. S'ils sont concluants, le premier pas vers le stockage efficace des surplus d'énergie aura été fait.

“L'idée de stocker de l'air comprimé sous terre n'est pas nouvelle. Dès la fin des années 70, les chercheurs ont essayé de stocker de l'air comprimé et de l'utiliser comme une source d'alimentation. Mais ces méthodes de stockage se sont révélées inefficaces : beaucoup d'air et de chaleur étaient perdus au cours du processus.”

Giw Zanganeh, Chef des technologies de stockage de l'énergie chez ALACAES

Cellule de test haute technologie près du tunnel du Gothard

La pression dans cet endroit fermé va monter jusqu'à 100 bar à 500 °C

« Chez ALACAES, et avec le soutien du gouvernement suisse, nous avons cherché à améliorer l'efficacité en stockant non seulement l'air comprimé lui-même, mais également la chaleur produite au cours du processus. Par conséquent, nous avons créé une cellule de test haute technologie à l'intérieur de cet ancien tunnel de transport du tunnel du Gothard », explique Giw Zanganeh.


Si la configuration est assez extraordinaire, l'emplacement ne l'est pas moins. La cellule de test se trouve à Biasca, en Suisse, dans l'ancienne galerie de transport (construite il y a plus de 20 ans) du tunnel du Gothard. Ce petit tunnel ne mesure qu'environ 5 m de diamètre à son point le plus large et a été creusé pour transporter des pierres et d'autres débris issus de la construction du tunnel du Gothard. Vous pouvez toujours voir ces débris en face du tunnel, où un plateau vert a été construit.


La véritable batterie : un réservoir en béton rempli de pierres

Cellule de test haute technologie près du tunnel du Gothard

« Nous avons divisé une partie du tunnel avec deux bouchons de béton d'une épaisseur de 5 m et une porte en acier. Les murs de cette pièce sont recouverts d'une couche de silicone en fibre de verre, ce qui nous permet de mesurer exactement le comportement de l'air comprimé. Entre ces bouchons, se trouve la véritable batterie d'air comprimé thermique : un réservoir en béton épais rempli de pierres. Ces pierres retiendront la chaleur produite et la relâcheront dans le réseau électrique en cas de besoin », explique Giw Zanganeh.

Accumulation de la température et de la pression jusqu'à 100 bar, 550 °C

Atlas Copco Rental fournit 2 compresseurs sans huile pour tester si l'air comprimé chaud peut être utilisé comme une batterie

Giw Zanganeh : « Ce que nous voulons tester, c'est la façon dont la paroi du tunnel et la batterie vont réagir à haute pression (jusqu'à 100 bar) et à haute température (jusqu'à 550 °C). Bien sûr, nous devons procéder par petites étapes, pour ne pas surcharger le tunnel. La première partie du test commence à la mi-août et dure 3 semaines. Au cours de cette période, nous allons progressivement accumuler la pression jusqu'à 33 bar et la température jusqu'à 550 °C. Au cours de cette étape, nous utilisons deux compresseurs d'air sans huile d'Atlas Copco Rental. Nous avons choisi Atlas Copco Rental car c'est le seul fournisseur de la région qui peut louer des compresseurs sans huile haute qualité. » « La cellule de test est couverte avec des caméras sous-marines, résistantes aux hautes pressions. Elles sont toutes connectées à notre laboratoire de test juste avant le premier bouchon. D'ici, nous pouvons mesurer tous les comportements de la cellule de test : une augmentation ou une perte de charge, le mouvement de la paroi du tunnel ou de la batterie en pierres… Si le tunnel peut contenir la pression et en même temps isoler la chaleur produite au cours du processus, le test aura réussi », conclut Giw Zanganeh.

Stockage de l'énergie, une étape de plus vers l'énergie durable

Si le test est réussi, Giw Zanganeh et son équipe devront trouver un moyen efficace de stocker l'énergie. Le stockage efficace de l'énergie est l'un des plus grands défis de la transition énergétique, car beaucoup de sources d'énergie durable comme l'énergie solaire ou éolienne ont des pics élevés avec beaucoup d'excès de puissance.

Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Atlas Copco est un fournisseur mondialement reconnu de solutions de productivité durable. Le groupe offre à ses clients des compresseurs innovants, des solutions de vide, des systèmes de traitement de l'air, des équipements pour la construction et l'exploitation minière, des outils électriques et des systèmes d'assemblage. Atlas Copco développe des produits et services axés sur la productivité, l'efficacité énergétique, la sécurité et l'ergonomie. Fondée en 1873, l'entreprise est basée à Stockholm, en Suède, et est implantée dans plus de 180 pays. En 2015, Atlas Copco comptait plus de 43 000 employés et son chiffre d'affaires s'élevait à 102 milliards de couronnes suédoises (11 milliards d'euros). Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.atlascopcogroup.com . Specialty Rental est une division du pôle d'activité Atlas Copco Construction Technique. Elle fournit aux clients industriels des solutions de location temporaires d'air comprimé, d'azote, de vapeur et d'électricité. Les services de location spécialisée sont proposés sous plusieurs marques. Le siège de la division est situé à Houston, aux Etats-Unis. Pour en savoir plus, rendez-vous sur : www.atlascopcorental.com

Centrales électriques Europe Suisse Compresseurs d'air non lubrifiés 2016 Air