Les surpresseurs centrifuges ZB VSD d'Atlas Copco alimentent les bassins de décantation profonds en air haute pression

Si l'on pouvait plonger à 8,5 m dans les profondeurs troubles des bassins de traitement biologique, on verrait les trois surpresseurs centrifuges ZB 130 VSD et deux compresseurs à vis mono-étagé plus anciens qui fournissent de l'air comprimé et assurent le processus de nettoyage biologique du contenu des bassins.


Centrifuge Turbocompresseurs centrifuges Surpresseurs Classe 0

Un processus coûteux en énergie

Mais il s'agit d'un processus coûteux en énergie, d'autant plus que les réservoirs sont deux fois plus profonds que des réservoirs classiques. Chaque année, l'usine traite en moyenne entre 6,5 et 7 millions de mètres cubes d'eaux usées : un processus qui représente 40 % de la consommation d'énergie de l'usine.

Un investissement pour l'efficacité énergétique et la facilité d'entretien

L'air comprimé nécessaire au processus biologique était précédemment fourni par cinq compresseurs à vis mono-étagés. Puisque ces compresseurs vieillissants nécessitaient une restauration complète, et que cela aurait engendré des coûts considérables, la recherche d'une nouvelle solution écoénergétique s'est imposée. Les compresseurs centrifuges avec paliers magnétiques représentent la meilleure solution, puisqu'une pression relativement haute est requise pour la profondeur exceptionnelle des bassins. "Les surpresseurs centrifuges nous permettent de produire des pressions plus élevées que celles que nous obtenions auparavant avec les compresseurs à vis", explique Reinhard Schweinforth. "Nous avons fait l'acquisition des nouveaux surpresseurs afin que les machines soient désormais plus écoénergétiques et faciles à entretenir" déclare le directeur d'usine Karl-Heinz Schröder.


“Maintenant que nous utilisons les compresseurs centrifuges d'Atlas Copco, nous économisons environ 15 000 euros chaque année en entretien, énergie et ressources par rapport aux compresseurs à vis.”

Karl-Heinz Schröder, Directeur d'usine

Un air comprimé exempt d'huile, selon les besoins

Installation d'un surpresseur ZB VSD à Putzhagen

Les trois surpresseurs centrifuges à vitesse variable génèrent entre 2500 et 7500 Nm³ d'air comprimé exempt d'huile par heure en fonction de la quantité d'eaux usées et de la charge polluante. L'interaction est gérée par le système de contrôle principal ES 130 d'Atlas Copco. Le système de contrôle de processus détermine le besoin en air sur la base de la teneur en oxygène dans les bassins. "Pour le moment, nous utilisons toujours un régulateur de pression constante" affirme Karl-Heinz Schröder. "Notre prochain objectif est d'optimiser ce processus de régulation et d'intégrer un régulateur de pression variable. Jusqu'à présent, nous avons perdu beaucoup d'énergie en fonctionnant face à des robinets-vannes fermés à une pression constante de 1020 millibar. En installant un régulateur de pression variable, les huit robinets-vannes sont liés et la pression peut être réglée en fonction de la demande, nous permettant ainsi de réduire la pression utilisée.