Nos solutions
Outils et Solutions pour l'Industrie
Solutions
Secteurs industriels
Outils et Solutions pour l'Industrie
Produits
Outils et Solutions pour l'Industrie
Equipements d'alimentation en énergie
Solutions
Produits
Equipements d'alimentation en énergie
Compresseurs
Solutions
Produits
Compresseurs
Equipements pour l'air et le gaz de procédé
Produits
Equipements pour l'air et le gaz de procédé
Equipements pour l'air et le gaz de procédé
Equipements pour l'air et le gaz de procédé
Produits et solutions
Solutions
Générateur de gaz
Perceuses pneumatiques et à batterie

Production éco-responsable

Trouver le système de récupération d'énergie adapté à votre entreprise

Trouver la solution écologique adaptée à votre enceinte de compresseur

L'énergie est un coût majeur pour la plupart des entreprises. Que ce soit pour produire des biens, chauffer des bâtiments ou refroidir des serveurs informatiques, faire fonctionner des machines ou stocker des données, l'énergie représente souvent la majeure partie de leur budget opérationnel.  

Tenue pour acquise pendant des décennies, les entreprises commencent à utiliser cette énergie de manière beaucoup plus responsable ces dernières années.

Elles l'obtiennent par exemple de sources d'énergie renouvelables, telles que l'énergie éolienne et solaire. Un autre moyen est d'investir dans des équipements plus économes en énergie, ce qui est bénéfique pour l'environnement et pour leur portefeuille. Après tout, moins on utilise d'énergie, moins on dépense d'argent.

Récupération d'énergie : le moyen oublié pour faire de grandes économies

Uses for energy recovery

Il existe cependant une autre façon pour les entreprises d'utiliser l'énergie beaucoup plus efficacement et qui est souvent négligée : la récupération d'énergie.

Un bâtiment professionnel contient généralement un certain nombre de systèmes qui génèrent de la chaleur résiduelle. Par exemple, les systèmes de chauffage, ventilation et climatisation et les systèmes à air comprimé convertissent généralement une grande partie de l'énergie électrique dont ils ont besoin pour fonctionner en chaleur, qui ensuite se dissipe.

Il s'agit là d'une grande quantité d'énergie qui s'évanouit littéralement dans les airs. Toutefois, cette chaleur résiduelle peut être captée à l'aide d'une technologie de récupération d'énergie et utilisée pour des applications telles que le chauffage de l'eau ou des locaux, le nettoyage industriel et les installations sanitaires. Et comme jusqu'à 94 % de la chaleur de compression peut être récupérée, un système de récupération d'énergie aidera les entreprises à réaliser d'importantes économies sur leurs coûts énergétiques.


Tenir compte de la chaleur résiduelle

Cela signifie qu'il existe d'innombrables façons pour les entreprises de récupérer de l'énergie. Il suffit d'identifier ces opportunités et de les exploiter. Pour ce faire, les entreprises doivent d'abord savoir où elles génèrent de la chaleur résiduelle et si ces zones sont adaptées à la récupération d'énergie.

On appelle chaleur de procédé l'énergie thermique utilisée pour préparer ou traiter les matériaux pendant le processus de fabrication. Cette chaleur représente la majorité (environ deux tiers) de la consommation énergétique finale du secteur européen. Les températures de cette chaleur de procédé vont de quelques degrés de chaleur ajoutée, par exemple pour le chauffage de locaux, à plus de 1 000 degrés, par exemple pour les procédés métallurgiques. 

Dans certains cas, une partie de cette chaleur peut être récupérée et réutilisée assez facilement tandis que dans d'autres, cela s'avère beaucoup plus difficile.  

Par exemple, il peut être impossible de capturer et de réutiliser la chaleur émise par l'équipement informatique dans un bureau. Il est toutefois possible de récupérer la chaleur générée par un grand centre de données, puis de l'utiliser pour chauffer un autre bâtiment ou une piscine. 

Par conséquent, en gardant à l'esprit les technologies actuelles de récupération d'énergie, les entreprises devraient identifier les processus et applications qui consomment le plus d'énergie. Il s'agit d'un bon point de départ pour déterminer les opportunités de récupération d'énergie. 

Air comprimé : la cible parfaite pour la récupération d'énergie

Ces opportunités doivent inclure les applications à air comprimé qui sont d'excellentes candidates à la récupération d'énergie. Tout d'abord, elles abondent. Près de 10 % de toute l'énergie consommée par le secteur industriel est utilisée pour comprimer l'air

Pendant le processus de compression, de la chaleur est générée. Cette chaleur est généralement perdue sous forme de chaleur résiduelle, alors qu'elle pourrait être récupérée et réutilisée ailleurs. Pas difficile d'en déduire que les applications à air comprimé sont parfaitement adaptées à la récupération d'énergie. 

Comment utiliser l'énergie récupérée ?

Cependant, identifier les applications les mieux adaptées à la récupération d'énergie n'est que la première étape. Elle ne sert pas à grand-chose tant qu'on ne trouve pas une utilisation alternative pour cette énergie. 

Heureusement, il existe de nombreux endroits où la chaleur résiduelle peut être réutilisée. Parmi eux, on peut citer : 

  • les procédés de production et de raffinerie, 
  • le nettoyage et la pasteurisation des aliments, 
  • la stérilisation des produits pharmaceutiques, 
  • le chauffage de l'eau et des bâtiments. 

Il convient de noter que la façon dont un compresseur est refroidi, que ce soit par air ou par eau, détermine comment la chaleur résiduelle va être utilisée. L'air chaud est mieux adapté à certaines de ces applications et les eaux usées chaudes à d'autres.

En règle générale, seuls les compresseurs d'une puissance nominale de 30 kW ou plus doivent être refroidis par eau. Sinon, la récupération d'énergie n'est pas (encore) rentable financièrement. Mais en raison du potentiel énorme de cette technologie, jusqu'à 94 % de la chaleur de compression peut être récupérée. Les systèmes de récupération d'énergie s'amortissent généralement en trois ans ou moins