Méthodes de modification des performances du moteur

<p>L'utilisation d'une vanne d'étranglement et la régulation de la pression sont deux méthodes pour modifier les performances d'un moteur pneumatique (utilisation d'une vanne d'étranglement et/ou régulation de la pression). Les conditions d'application décident de la méthode à privilégier.

Utilisation d'une vanne d'étranglement

Utilisation d'une vanne d'étranglement sur le moteur pneumatique

Une vanne d'étranglement est en général installée au niveau de l'admission du moteur, mais elle peut également l'être en sortie. Une vanne d'étranglement en admission permet de réduire la consommation d'air, alors que l'installation en sortie permet de conserver un couple de démarrage légèrement plus élevé. Lorsqu'il est souhaitable de conserver un couple élevé au démarrage mais de réduire la vitesse de fonctionnement, la pose d'une vanne d'étranglement est la meilleure façon de modifier le débit de sortie du moteur.

Régulation de pression

Régulation de pression du moteur pneumatique

Lorsqu'un régulateur de pression est utilisé, il est toujours installé au niveau de l'admission du moteur. La régulation de pression est idéale lorsque l'utilisateur souhaite contrôler le couple au calage et qu'il n'est pas important d'avoir un couple élevé au démarrage.

Performances du moteur avec d'autres pressions d'air

Tous les graphiques de performances des moteurs Atlas Copco sont fournis pour une pression d'admission de 6,3 bar. Pour d'autres pressions d'air, les courbes de performances doivent être recalculées. Pour calculer les données de performances, les performances du moteur à 6,3 bar doivent être multipliées par le facteur de correction indiqué dans le tableau suivant. Pour choisir entre régulation de la pression et installation d'une vanne d'étranglement, il est également possible d'utiliser le Programme de sélection de moteurs pneumatiques.