Un équipement robuste pour une entreprise robuste

Le PowerROC T25 DC a permis à une entreprise marocaine de forage de gagner un nouvel appel d'offres majeur

Somatrin Group, l'un des principaux entrepreneurs marocains travaillant dans les carrières et les mines à ciel ouvert du Maroc, a récemment signé un nouveau contrat après s'être tourné vers Atlas Copco pour ses équipements de forage.

PowerROC T25 DC

Un représentant Atlas Copco avec l'heureux entrepreneur

Ce contrat, d'une durée de cinq ans, implique des opérations de forage dans la carrière de calcaire de Lafarge à Meknès, dans le centre du pays, dans laquelle Somatrin a décidé de mettre en œuvre le puissant PowerROC T25 DC.

Dans la carrière de Lafarge à Meknès, où la roche présente une dureté tendre à moyenne, ainsi que des formations très tendres, l'entreprise a été mandatée pour produire environ 1 million de tonnes de calcaire par an.

En perçant des trous de 89 mm dans les zones tendres à moyennement dures, le PowerROC T25 DC atteint un taux de pénétration moyen de 25 mètres par heure et d'environ 20 m/h dans les zones très tendres. Cet équipement fonctionne sur des bancs de 6 à 10 m de hauteur et utilise un gabarit de perçage de 2,5 x 3 m.

Précédemment, l'entreprise utilisait sur ce site un ROC F6 équipé d'un marteau fond de trou STD35 pour percer des trous de 90 mm. Le taux de pénétration dans les zones tendres à moyennement dures était de 30 m/h, mais seulement de 18 m/h dans les zones très tendres. Les blocages étaient également fréquents dans ces zones plus tendres, ce qui entraînait des retards de production.

Comparant les deux machines, Baqqas Mbarek, le superviseur de la carrière, déclare que le PowerROC T25 DC est « de loin la plus avantageuse ». Il explique cela notamment par le taux de pénétration élevé, la facilité de maintenance et la faible consommation de carburant de l'engin, qui est presque réduite de moitié par rapport à celle du ROC F6.

Exploitation minière PowerROC T25 DC Extraction en carrière