SmartROC C50 : un engin de forage au rendement exceptionnel

13 août 2014

L'engin de forage de surface SmartROC C50 sort victorieux des infâmes carrières de calcaire françaises, avec d'excellentes notes en matière de puissance, de vitesse et de consommation de carburant.

Les conditions éruptives et fissurées des carrières de calcaire de Bretagne, dans le nord-ouest de la France, sont un formidable défi pour tout foreur. Mais des tests récents ont prouvé que même dans ces conditions difficiles, il est possible d'augmenter la productivité et de réduire considérablement les coûts de fonctionnement. Le secret réside dans la technologie fournie par le nouvel engin de forage SmartROC C50 d'Atlas Copco. Cet engin a récemment été testé pendant deux mois dans pas moins de six sites différents de la région, et s'en est sorti avec brio.

Le SmartROC C50 a été mis à l'épreuve par l'entreprise Carrières de Brandefert, filiale du groupe Gagneraud. Carrières de Brandefert utilise normalement deux engins de forage pour forer environ 50 000 mètres par an. Aux côtés de ces engins, le SmartROC C50, équipé du marteau perforateur COP 2550CR (COPROD), a été déployé pendant huit heures par jour, forant des trous de 115 mm sur des bancs de 15 m de hauteur. L'engin a atteint une moyenne de 150 m/jour avec une pénétration nette de 26 m/h, et mis en moyenne 20 minutes pour percer un trou. La durée de vie moyenne du taillant à boutons Secoroc était de 1 000 m avec des intervalles de rectification tous les 300 m (à l'aide de la rectifieuse à main Secoroc HG). Il y a toutefois encore plus impressionnant : la consommation moyenne de carburant était extrêmement faible, avec seulement 24 litres par heure, soit près de la moitié de celle des autres engins.

Un engin pour en remplacer deux

Franck Legout, directeur des achats pour Carrières de Brandefert, explique que son entreprise a accepté de tester le SmartROC C50 en raison de précédentes expériences positives avec les équipements Atlas Copco, associées à un bon service après-vente. « Le SmartROC C50 est un engin de forage de très bonne qualité, robuste et avec une excellente consommation de carburant, commente Franck Legout. Ses performances élevées, en grande partie dues à son système de manipulation des tiges rapide et à un marteau perforateur amélioré, signifiaient que nous n'aurions besoin que d'un engin plutôt que deux dans nos carrières. En outre, l'engin est doté d'une cabine supérieure avec une bonne visibilité et une bonne isolation acoustique. » L'opérateur Yves Guiffes a été choisi pour tester le nouveau venu, et précise qu'il lui a fallu deux à trois semaines pour être à l'aise avec la technologie et commencer à utiliser l'engin au maximum de ses capacités. Après le test, Yves plaisantait : « Je vais pleurer si vous me le reprenez maintenant. Je ne veux pas revenir à l'ancien engin ! » Des résultats encore meilleurs sont attendus avec la sortie prochaine d'un nouveau marteau perforateur, le COP 3060CR.

Exploitation de surface et extraction en carrière Exploitation minière et excavation de roches 2014