Travailler plus intelligemment, impulser des améliorations continues, optimiser les compétences

10 décembre 2015

Chez Boliden Tara Mines, on croit à l'impact positif qu'une formation systématique des opérateurs et du personnel de maintenance peut avoir sur l'efficacité. A tel point qu'elle a fait de la formation un facteur central de sa stratégie opérationnelle.

Boliden Tara Mines, à Navan en Irlande, produit du plomb et du zinc depuis près de 40 ans et, plus récemment, elle a connu nombre des défis que rencontrent la plupart des mines souterraines anciennes et devant être approfondies. Réalisant qu'il était nécessaire d'adapter ses opérations pour faire face à ces problématiques, l'équipe de direction a pris deux grandes décisions stratégiques. La première étape a été de restructurer l'organisation selon un « concept de mine unique », en lieu et place du concept en trois secteurs, où chacun disposait de sa propre équipe de mineurs indépendante. La deuxième a été d'intensifier son programme de formation du personnel afin d'optimiser les compétences, de travailler plus intelligemment et d'établir un climat d'amélioration continue. Atlas Copco, fournisseur des équipements miniers de la mine Boliden Tara, a également été choisi pour être le partenaire de la mine en matière de développement de la formation. Mike Lowther, responsable de l'exploitation minière, précise qu'il était essentiel de mettre en place la nouvelle stratégie pour optimiser l'efficacité et la flexibilité. « Plus nous nous enfonçons dans la mine, plus la logistique se complique », dit-il. « Nous n'avons pas d'influence sur les taux de change, les prix des métaux ou la qualité du gisement de minerai, mais nous avons la capacité de contrôler l'efficacité de nos activités et nos coûts. Vous ne pourrez retirer du minerai de la minéralisation que si vous l'exploitez de manière rentable. Pour la transformer en minerai, la mine doit être économiquement viable ».

“Plus nous nous enfonçons dans la mine, plus la logistique se complique.”

Mike Lowther, Manager of Mining Boliden Tara Mines

Gros plan sur la formation croisée

Au fil des ans, la direction de la mine a souligné l'importance de l'optimisation des compétences et a travaillé en étroite collaboration avec les syndicats miniers locaux pour atteindre cet objectif. Cette action est à présent entrée dans une phase plus intensive alors que de plus en plus d'opérateurs et de personnel de maintenance polyvalents participent au Programme de formation sur simulateur d'engin de forage d'Atlas Copco. La formation croisée se concentre sur la formation des mineurs pour qu'ils aient les compétences nécessaires pour utiliser des groupes de machines aux fonctionnalités similaires, telles que les boulonneuses et les engins de forage d'exploitation souterrains Atlas Copco. Le premier programme de formation a eu lieu en 2013 et fut un succès immédiat. Le deuxième a eu lieu plus tôt cette année, et là aussi, les résultats semblent avoir un impact encore plus important sur les opérations. En préparation de la formation 2015, la mine et Atlas Copco ont constitué une équipe de projet solide menée par Seán Gilmore, coordinateur de formation chez Boliden Tara Mines, lequel est soutenu par Damien Healy, directeur du service après-vente d'Atlas Copco en Irlande. M. Gilmore a joué le rôle déterminant d'organisateur de la formation sur simulateur, en s'assurant que tout était en place avant la livraison du simulateur. Les départements électrique et informatique ont également été d'un grand soutien. Avec un délai de seulement quatre semaines entre le feu vert et la mise en œuvre, cela s'est avéré être un processus intensif. Tous les stagiaires devaient être enregistrés sur le logiciel et le système de formation sur simulateur, les comptes e-mail de formation ont dû être mis en place, la zone de formation en surface a dû être préparée en conséquence et, plus important encore, le planning a dû être coordonné en fonction de l'exploitation de la mine. En outre, il a fallu ajuster le planning en fonction des congés des stagiaires et des rotations des quarts pour garantir un nombre de 24 ouvriers et de 24 opérateurs d'engin de forage formés. Un total de 56 stagiaires ont participé au programme, ce qui représente une augmentation par rapport aux 32 ayant participé en 2013. Une fois que le programme a été mis en place, Mike Hall, habituellement chef d'équipe dans la mine, a été nommé superviseur du projet 2015. M. Hall a eu pour rôle de s'assurer que l'évaluation des risques pour la préparation et l'installation du simulateur sur place était réalisée, que le planning était communiqué à chaque stagiaire, et d'assurer la liaison avec le formateur d'Atlas Copco. La formation comprenait à la fois une formation d'introduction sur ordinateur et la formation des opérateurs sur le simulateur, en fonction du niveau de compétence de chaque stagiaire. Les stagiaires bénéficiant d'une vaste expérience sur le groupe des engins de forage ont pu mettre à profit l'occasion pour perfectionner leurs compétences, tandis que les opérateurs débutant la formation croisée ont pu acquérir une compréhension du fonctionnement des engins via les logiciels. La formation sur ordinateur comprenait cinq modules, chacun incluant dix catégories : • Forage souterrain • Mécanique des roches • Forage fond de trou • Outils de forage • Maintenance et entretien. Un score de 80 % est requis à chaque étape pour passer d'un niveau de formation à l'autre. Les stagiaires ont passé trois à quatre heures à étudier des sujets tels que les espaces vides, fissures, la dureté de la roche et bien d'autres sujets encore, ainsi que les problèmes communs liés à la mécanique des roches, à la vitesse de rotation et aux impacts. Ils ont également appris à reconnaître les réactions des jauges aux changements dans la mécanique des roches et, en conséquence, l'impact des contraintes sur l'équipement. Un opérateur a fait le commentaire suivant : « En apprendre plus sur les fondamentaux des outils de forage, ainsi que sur les raisons et le moment opportun pour l'utilisation des différentes foreuses était intéressant et pertinent ».