Paiement à l'usage : construction rentable de tunnels au Portugal

7 juillet 2017

Nos idées peuvent déplacer des montagnes. L'une de ces nombreuses idées est un modèle unique permettant de contrôler les coûts du projet de tunnel de Marão sur la péninsule Ibérique, au Portugal.

Là-haut dans les montagnes de Marão, près des nuages et du ciel, se trouve l'une des routes les plus belles, grandioses et dangereuses du Portugal. Le terrain sinueux et difficile, surtout en hiver ou lors d'intempéries, gênait les déplacements, engendrant des temps de trajet importants et causant des accidents qui auraient pu être évités. Cette situation a déclenché le lancement d'un projet financé par le gouvernement, lequel a nommé le spécialiste de la construction Empresa Portuguesa de Obras Subterrâneas (EPOS) pour résoudre ce dilemme national. Créée en 1986, EPOS était déjà à l'origine de certains des tunnels routiers et ferroviaires les plus importants du Portugal, de l'Espagne et de l'Algérie. Mais cette fois-ci, avec l'aide d'Atlas Copco, la société a commencé à travailler sur deux tunnels parallèles traversant directement la montagne. EPOS a été en mesure de contrôler ses dépenses dans les opérations de forage grâce à un système à coût fixe par mètre cube spécial fourni par Atlas Copco.

“Voici comment cela fonctionne : EPOS paye lorsque les machines sont utilisées. Lorsqu'elles ne sont pas utilisées, EPOS ne paye rien. C'est aussi simple que cela.”

Hugo Dias, Responsable commercial, Portugal

Carlos Russo, directeur de la production d'EPOS, a fait part des nombreux défis et contraintes rencontrés sur le projet.

« Avec EPOS, et en nous basant sur les données recueillies, nous avons estimé l'ensemble des coûts à leur charge lorsque les machines fonctionnaient : pièces détachées, consommables de forage, entretien », explique M. Dias. « Ensuite, nous avons adapté cela à un prix fixe basé sur le coût par mètre cube excavé. Voici comment cela fonctionne : EPOS paye lorsque les machines sont utilisées. Lorsqu'elles ne sont pas utilisées, EPOS ne paye rien. C'est aussi simple que cela ».

Boomer Témoignage client