L'équipe de la mine Stawell Gold, incluant les techniciens Atlas Copco et les spécialistes des produits, prend fièrement la pose pour la photo de groupe avec le nouveau Scooptram ST18.

Scooptram ST18, la nouvelle référence du secteur aurifère australien

22 août 2014

La mine d'or de Stawell en Australie est la première mine au monde à recevoir la nouvelle chargeuse Scooptram ST18 d'Atlas Copco. Grant Wells, responsable de l'entretien souterrain est optimiste quant au nouveau membre du parc et à sa contribution future à la production.

Chargeuses diesel

Dire que Grant Wells a été le témoin de nombreux changements dans la mine d'or de Stawell, dans l'état de Victoria dans l'est de l'Australie, serait un euphémisme. Mais il ne s'attendait probablement pas à ce qu'une machine change son point de vue sur le monde des chargeuses. M. Wells est le responsable de l'entretien souterrain de la mine de Stawell depuis huit ans et a travaillé pour cinq propriétaires de mine. Le propriétaire actuel, Crocodile Gold, une société établie au Canada, a construit une base de production d'or australien importante autour de Stawell et de Fosterville dans l'état de Victoria, ainsi que le champ aurifère renaissant de Cosmo dans le Territoire du Nord. À Stawell, l'exploitation a produit 141 126 tonnes à une teneur moyenne de 2,49 grammes par tonne au premier trimestre de cette année et la production du site est d'environ 40 000 oz/an. Le nouvel arrivant est le Scooptram ST18 d'Atlas Copco, un LHD de 18 tonnes qui, à en croire M. Wells, se positionnera en référence sur le marché exigeant de l'Australie.

“Je considère cela comme une étape importante de leur [Atlas Copco] développement de chargeuses”

Grant Wells, Responsable de l'entretien souterrain

“Cette unité promet des niveaux de rendement à la hauteur des références de l'industrie. En ce qui me concerne, les performances n'ont rien à voir avec celles du passé [les générations précédentes de LHD Atlas Copco]. Je suis convaincu que cet équipement bénéficiera d'une position intéressante sur le marché”

Grant Wells

Une première pour Crocodile Gold

Stawell est la première mine au monde à recevoir la nouvelle chargeuse Scooptram ST18, juste avant l'un des principaux exploitants miniers, Byrnecut, qui recevra la deuxième unité. Officiellement lancée en Australie lors de la conférence destinée aux opérateurs d'exploitation minière AusIMM 2014 à Adélaïde, la Scooptram ST18 complète la gamme de chargeuses de nouvelle génération d'Atlas Copco. Elle a été présentée comme le LHD le plus performant de sa catégorie, et a été conçue pour charger efficacement le tombereau Minetruck MT6020 de 60 tonnes d'Atlas Copco à la pointe du secteur. Les deux unités ont de nombreuses pièces et composants du système de commande en commun, ce qui peut réduire considérablement le coût total de possession. La conception unique du godet et du bras, associée à des pompes à cylindrée variable, garantit la sécurité et l'efficacité des opérations. Ceci, combiné au système de contrôle d'engins éprouvé d'Atlas Copco qui surveille, assiste et contrôle tous les aspects des opérations, permet d'obtenir une meilleure pénétration des tas de déblais, une usure de la machine réduite et des cycles de chargement globalement plus rapides et productifs.

Premières réactions concluantes

Atlas Copco a également collaboré avec Stawell pour la formation des opérateurs, grâce à un simulateur construit spécialement pour l'occasion, présenté à la conférence destinée aux opérateurs souterrains. « Cette machine sera intégrée directement dans le parc », précise M. Wells.

“Les opérateurs troqueront les anciennes chargeuses [de marque différente] pour celle-ci. Ils doivent donc se sentir suffisamment à l'aise avec cette transition et pouvoir réaliser les mêmes opérations sans aucun problème”

Grant Wells

Il ajoute que la première réaction des opérateurs face à la cabine a été positive. « Les premières paroles que nous recevions des opérateurs étaient "Wow, le confort et la convivialité des commandes sont impressionnants". Il faut à présent adapter cela à un environnement de production bien sûr, mais les premières réactions sont concluantes ».

Une machine intelligente

La ST18 est une « machine intelligente ». Les fonctionnalités embarquées étendues en matière de diagnostic et d'état de la machine peuvent fournir un aperçu en temps réel des performances de l'unité. Un service d'audit non intrusif, RigScan, examine l'état de marche et les performances de l'équipement, tandis que le système de surveillance à distance met les données de production et de maintenance à disposition via une interface Web conviviale.

Nous allons pouvoir l'utiliser pour des téléchargements », indique M. Wells. « Nous disposons d'un réseau Wi-Fi et toutes les informations seront donc téléchargées et affichées sur le tableau de bord pour que les opérateurs et les équipes puissent consulter les performances de la machine pendant le quart de travail en cours ou lors des quarts précédents, combien de tonnes la machine a déplacées, ainsi que sa disponibilité et son utilisation. Nous placerons également un écran dans la salle de rassemblement où ces données seront affichées pour que les opérateurs puissent les consulter quotidiennement. Je pense que l'esprit de compétition va se réveiller entre nos équipes ! »