Nos solutions
Equipements d'alimentation en énergie
Solutions
Equipements d'alimentation en énergie
Equipements d'alimentation en énergie
Equipements d'alimentation en énergie
Solutions de vide
Le collage manuel de haute qualité représente un véritable défi. Découvrez ce que vous pouvez faire pour améliorer la qualité des applications.

Le collage manuel de haute qualité représente un véritable défi. Découvrez ce que vous pouvez faire pour améliorer la qualité des applications.

Comment améliorer la qualité du collage manuel

Dans le cas de certaines applications, il peut être utile d'appliquer les colles et les mastics à la main plutôt qu'automatiquement. Les planificateurs et les utilisateurs doivent prendre différents facteurs en considération afin d'obtenir une qualité optimale en toutes circonstances.

13 mars 2019

Solutions de distribution

1. Régulateur de pression des matériaux contre l'impact de la pompe

Ce que l'on appelle « impact de la pompe » a souvent un effet négatif sur l'application manuelle de la colle. Lors du point de changement entre pression de départ et basse pression de la pompe à matériau, des variations de pression à court terme peuvent survenir, provoquant des fuites de matériau plus importantes ou réduites au niveau de l'applicateur. Il est essentiel que le système soit configuré en conséquence et que les pressions soient correctement définies. L'utilisation d'un régulateur de pression à matériau peut minimiser l'impact. Cela permet d'obtenir une application propre et homogène.

2. Conditionneur de température optimale

Les colles modernes nécessitent de plus en plus l'utilisation d'un conditionneur de température pour pouvoir être appliquées correctement. Les colles à base de résine époxy, par exemple, doivent être appliquées à une température comprise entre 40 et 60 °C. Un contrôle de la température constant et précis est essentiel sur tout le système depuis la pompe jusqu'à l'applicateur, en passant par le flexible. L'applicateur doit donc être spécialement conçu pour les systèmes chauffés et être bien isolé pour éviter les risques de blessure.

3. Minimiser l'influence du flexible

En raison de la tendance croissante qui consiste à amener la colle à la bonne température, le flexible doit également pouvoir être chauffé et résister à la pression élevée générée par le matériau à très haute viscosité, qui augmente son poids et son volume. Au moment de choisir l'applicateur manuel, il faut donc veiller à la présence d'un raccord rotatif, afin que l'opérateur puisse bouger librement et ne soit pas gêné par le flexible. L'utilisation d'un équilibreur, sur lequel il est possible d'accrocher l'applicateur et le flexible, est également recommandée. Cela permet de supporter le poids du système et donc de réduire la charge exercée sur l'opérateur.

4. Noter l'importance de l'ergonomie de l'outil

L'ergonomie de l'outil en lui-même joue un rôle majeur dans la productivité et la production de résultats précis. L'applicateur doit être bien équilibré, disposer d'une large poignée et si possible d'une poignée supplémentaire. Cela permet de mieux équilibrer l'appareil et évite l'apparition d'une fatigue prématurée. En outre, la gâchette a une influence sur l'ergonomie : les gâchettes pneumatiques sont avantageuses parce l'utilisateur n'a pas besoin d'exercer beaucoup de force.

5. Flux de matériau homogène

La réalisation d'un cordon de colle homogène lors d'applications manuelles est particulièrement délicate. En pratique, ce que l'on appelle « têtes de marteau » (par exemple, l'application d'un excès de matériau au début ou à la fin de l'application) représente un problème récurrent. Les appareils permettant de contrôler le débit de matériau constituent une bonne solution. Ces appareils distribuent le matériau de façon homogène et peuvent être réglés individuellement en fonction du composant, de l'application et de la vitesse d'application. Cela permet d'éviter les têtes de marteau, de limiter les retouches et d'améliorer la qualité et la productivité globales de l'application.