Atlas Copco Canada - Compresseurs
Nos solutions
Outils et Solutions pour l'Industrie
Solutions
Débouchés industriels
Outils et Solutions pour l'Industrie
Power Technique
Solutions
Specialty Rental Solutions
Solutions
Compresseurs
Solutions
Produits
Compresseurs
Produits et solutions
Solutions
Pompes à vide lubrifiées
Perceuses pneumatiques et à batterie
Parc de location
Produits et solutions
Systèmes de stockage de l'énergie

Les risques liés au transport pneumatique

On comprend pourquoi le transport pneumatique s'est aussi rapidement imposé comme une solution privilégiée pour le transport des marchandises en vrac sur des distances relativement courtes : correctement effectué, il constitue un moyen fiable, flexible et particulièrement efficace de déplacer toutes sortes de matériaux dans l'usine de production ou de les transférer vers ou depuis les véhicules. 

Cependant, comme la quasi-totalité des processus de production, il ne va pas sans son lot de risques, notamment en cas d'utilisation d'équipements de moindre qualité, ou encore faute de respecter les précautions de sécurité appropriées.

Dans le cas du transport pneumatique, c'est la poussière qui constitue le principal danger. 

Types de poussière

Union Cement company at Ras Al Khaimah

Deux types de poussière présentent un risque potentiel :

  • La poussière explosive, produite lors du transport de certains matériaux
  • Les particules présentes dans les environnements très poussiéreux. Cette catégorie inclut non seulement la poussière en suspension dans l'air, mais également les dépôts accumulés sur les équipements ou autres surfaces. 

On notera tout d'abord que tous les types de poussière ne sont pas problématiques. La poussière devient dangereuse lorsqu'elle est susceptible de s'enflammer et d'exploser au contact de l'oxygène dans l'air.

Qu'est-ce que la poussière explosive ?

En règle générale (bien qu'il y ait des exceptions, voir ci-dessous), la poussière explosive est un sous-produit de processus industriels (dont le transport pneumatique) impliquant des matériaux combustibles.

Ces derniers sont malheureusement beaucoup plus répandus qu'on ne l'imagine. Par exemple, la poussière générée durant la manipulation de nombreux aliments et autres substances organiques, comme le sucre, la farine, le grain ou le bois, est combustible.

En outre, de nombreux produits chimiques et métaux, voire certains matériaux non métalliques et inorganiques, peuvent être source de poussières explosives pratiquement invisibles à l'œil nu. Cela signifie que certains matériaux généralement considérés comme « non combustibles » dans des pièces de grande taille (le fer ou l'aluminium, par exemple) peuvent brûler ou exploser si la concentration s'y prête et si la poussière est suffisamment fine.

Par conséquent, tout lieu de travail où de la poussière est produite ou susceptible de s'accumuler constitue un danger potentiel, et le risque devra être évalué en conséquence. Ce risque d'explosion est à prendre très au sérieux.

Le « pentagone de l'explosion » de la poussière

Plusieurs conditions doivent être remplies avant que ce phénomène n'entraîne des conséquences dévastatrices. On parle alors de « pentagone de l'explosion » de la poussière.

Tout incendie a besoin de trois éléments pour se déclencher : un élément combustible, de l'oxygène et une source d'inflammation. Pour que le feu prenne, une certaine concentration de poussière doit également être présente dans l'air, et le nuage de poussière créé doit se trouver confiné dans un espace clos ou restreint. Toutes ces conditions, au nombre de cinq, doivent être remplies simultanément. Cela signifie, par exemple, qu'une explosion de poussière sera impossible en plein air ou en l'absence d'oxygène ou d'étincelle.

Le « pentagone de l'explosion » de la poussière permet également de comprendre pourquoi certains systèmes de transport pneumatique peuvent présenter un risque. Ils sont employés pour transporter la plupart des matériaux susmentionnés, forment des espaces clos (réseau de tuyauterie, silos, etc.) et la poussière peut être dispersée dans l'air. 

Les dangers du travail dans les environnements poussiéreux

Malheureusement, la poussière ne présente pas un risque potentiel uniquement dans les systèmes de transport pneumatique. Il existe également des dangers inhérents au travail dans un environnement riche en particules, par exemple si l'environnement dans lequel le système fonctionne est très poussiéreux lui-même.

Dans ce cas, les cinq éléments du « pentagone de l'explosion » de la poussière peuvent être présents en dehors du système de transport pneumatique. Pour peu qu'un équipement mal adapté ait été choisi, le système lui-même peut produire l'étincelle qui déclenchera l'explosion. 

Comment éviter une explosion

Il est heureusement possible de maîtriser les risques présentés par ces deux cas de figure avec des technologies et des mesures de protection adaptées. Pour résumer, il suffit d'éliminer de l'équation l'un des éléments du « pentagone de l'explosion » de la poussière

Il est important de comprendre les risques et de pouvoir s'appuyer sur une technologie appropriée. C'est là que les directives ATEX de l'Union européenne entrent en jeu. Elles spécifient les exigences pour les lieux de travail et les équipements dans un environnement explosif. 

Dans un premier temps, il conviendra de rechercher quelles sont les zones ATEX pertinentes pour votre site. Avec ces informations, vous pouvez contacter un fournisseur d'équipement qui pourra vous aider à obtenir l'équipement certifié dont vous avez besoin. Il est extrêmement important de noter qu'il n'existe pas de solution universelle pour atténuer le risque d'explosion. Cela signifie qu'un équipementier devra examiner votre situation spécifique pour mettre sur pied une solution personnalisée répondant aux besoins de votre processus.