Nos solutions
Outils et Solutions pour l'Industrie
Solutions
Débouchés industriels
Outils et Solutions pour l'Industrie
Produits
Outils et Solutions pour l'Industrie
Equipements d'alimentation en énergie
Solutions
Produits
Equipements d'alimentation en énergie
Compresseurs
Solutions
Produits
Compresseurs
Equipements pour l'air et le gaz de procédé
Produits
Equipements pour l'air et le gaz de procédé
Equipements pour l'air et le gaz de procédé
Equipements pour l'air et le gaz de procédé
Produits et solutions
Solutions
Générateur de gaz
Perceuses pneumatiques et à batterie

Entretien avec William Sayghani, responsable de la gestion de la relation client et analyste de marché

William Sayghani a grandi dans la région du siège d'Atlas Copco, aux abords de Stockholm. Après avoir obtenu son diplôme d'ingénieur à l'Institut royal de technologie, il a immédiatement posé sa candidature pour un poste, et c'est ainsi que son parcours chez Atlas Copco a commencé.          

William Sayghani, responsable gestion de la relation client et analyste de marché

Années d'expérience chez Atlas Copco : 8 ans.

Expériences précédentes : a débuté chez Atlas Copco en tant que coordinateur Service pour l'organisation commerciale Compressor Technique (CT) en Suède. A occupé divers postes au sein de l'organisation, par exemple en tant que chef de projet et ingénieur pour Industrial Air en Suède et en tant que directeur régional des processus CT dans les pays nordiques.

Formation : licence d'ingénierie en économie et production industrielles à l'Institut royal de technologie de Stockholm, en Suède. Master en leadership, organisation et gestion. 

Poste actuel : responsable de la gestion de la relation client et analyste de marché dans l'organisation de ventes CT en Suède.

Nationalité : suédoise

Loisirs : aime toutes sortes de sports, mais surtout le football et le fitness. Il participe également à un programme de parrainage pour les jeunes issus de milieux défavorisés. Il s'agit de leur apporter un soutien et de contribuer à améliorer leur vie en passant du temps avec eux, en faisant des activités et en les aidant à se fixer des objectifs : « Je m'efforce de montrer à chacun de ces adolescents qu'il y a une lumière au bout du tunnel, que la vie est belle et que nous ne devons jamais perdre espoir. Il y aura toujours quelqu'un vers qui se tourner. »

Pouvez-vous nous parler de votre poste actuel ?

« En tant qu'analyste marketing, je forme notre équipe de vente, nos ingénieurs commerciaux et nos responsables commerciaux à l'utilisation de notre plate-forme de gestion de la relation client pour organiser et gérer les activités de l'entreprise. J'effectue également des analyses de marché pour concevoir et soutenir notre stratégie commerciale », ajoute-t-il.

William est également le propriétaire du processus de vente dans l'organisation des ventes : « Le processus de vente indique qui est responsable de quoi et dans quel système. Je l'optimise en permanence en recherchant une efficacité maximale dans le processus commercial. »  

Qu'est-ce qui vous apporte le plus de satisfaction en tant que responsable de la gestion de la relation client et analyste de marché ?

« Ce qui me plaît dans mon travail, c'est que je dois relever chaque jour des défis différents, et qu'aucune journée ne se ressemble. C'est le genre d'environnement dans lequel je m'épanouis. Je partage mes connaissances et je sais qu'il est toujours possible d'améliorer l'efficacité et la satisfaction des clients. Tout le monde ici travaille et collabore pour atteindre les mêmes objectifs », affirme-t-il avant d'ajouter qu'il est également passionné par le fait de s'assurer que le Cloud for Customer (C4C), le système de gestion de la relation client, soit la source unique de vérité commerciale pour toutes les interactions avec les clients.

« Travailler dans une entreprise multinationale implique que mes collègues viennent du monde entier et c'est quelque chose que je considère comme précieux. Chaque jour m'apporte des défis et des opportunités différents pour évoluer tant sur le plan personnel que professionnel. Les relations sont toujours fondées sur le respect et la compréhension mutuels. » 

Comment avez-vous entendu parler d'Atlas Copco ?

« J'ai grandi dans la région du siège d'Atlas Copco et quand j'avais 14 ans, je me souviens de m'être dit « Moi aussi, je veux avoir un beau costume et travailler dans ce bâtiment un jour ». Pour être honnête, dès mon plus jeune âge, le nom d'Atlas Copco avait une signification particulière pour moi, même si je ne savais pas grand-chose des activités de l'entreprise, à part la vente de grosses machines industrielles, et je voyais en elle une entreprise prospère dans laquelle travailler », explique William.  

Et d'ajouter : « Atlas Copco a été la première entreprise à laquelle j'ai postulé et avec laquelle j'ai eu un entretien après avoir obtenu mon diplôme universitaire. Elle a été mon seul employeur dans ma carrière professionnelle à ce jour. »