Our solutions
Outils et Solutions pour l'Industrie
Solutions
Débouchés industriels
Outils et Solutions pour l'Industrie
Produits
Outils et Solutions pour l'Industrie
Equipements d'alimentation en énergie
Solutions
Produits
Equipements d'alimentation en énergie
Systèmes de stockage de l'énergie
Atlas Copco Rental
Solutions
Compresseurs
Solutions
Produits
Compresseurs
Produits et solutions
Solutions
Perceuses pneumatiques et à batterie
Systèmes de stockage de l'énergie

Ai-je besoin d'un compresseur lubrifié ou sans huile ?

Compressor Types Compressors Choosing an Air Compressor Compressed Air Wiki How-To

Une fois que vous avez défini la taille et le type de compresseur, il reste une dernière question : un compresseur lubrifié à l'huile est-il préférable à un compresseur sans huile. Pour ne pas compliquer plus encore la réponse, votre choix doit se baser sur l'application et le processus auxquels l'air comprimé est destiné.

Ai-je besoin d'un compresseur sans huile ?

Avez-vous besoin d'un compresseur sans huile ou lubrifié à l'huile ? En savoir plus.
La première étape de la sélection d'un compresseur est l'évaluation des besoins de votre installation. Il y a des cas où les conséquences de la contamination à l'huile sont trop élevées et où un compresseur d'air sans huile devient indispensable. Cependant, la plupart des usines et ateliers utilisent des compresseurs lubrifiés, car les conséquences de la contamination à l'huile ne sont pas aussi importantes qu'elles le seraient dans un site de production agroalimentaire par exemple. Dans les compresseurs d'air, l'huile sert à lubrifier, à étanchéifier mais aussi à refroidir l'air comprimé.

S'il n'y a aucun besoin immédiat d'air comprimé sans huile, le moyen le plus économique est d'utiliser une unité lubrifiée à l'huile telle qu'un compresseur à vis lubrifié. Les compresseurs sans huile ont un coût beaucoup plus élevé. Les traces d'huile présentes dans l'air comprimé peuvent être nettoyées en amont grâce à l'utilisation de produits de traitement d'air de bonne qualité. L'utilisation de filtres coalescents peut nettoyer l'air comprimé jusqu'à 0,01 micron puis, par l'ajout d'un filtre au charbon actif, le purifier pour se rapprocher de la pureté de l'air de classe 1.

Quelles sont les différentes classes de pureté de l'air ?

Les compresseurs d'air sans huile sont utilisés pour produire une vaste gamme de produits sensibles, tels que des semi-conducteurs, des médicaments et du papier. Même la plus petite trace d'huile dans ces applications pourrait avoir des effets néfastes sur les produits et même sur les personnes. La classe 0 et la formule « techniquement sans huile » sont souvent utilisées pour indiquer qu'un compresseur est conforme à certaines normes. Bien que similaires, ces termes comportent des différences qui peuvent avoir des conséquences indésirables si elles ne sont pas prises en compte.

Pour mieux comprendre tout cela, nous allons étudier de plus près le sens de la formule « sans huile ». Sans huile et exempt d'huile sont deux formules utilisées pour décrire les compresseurs qui n'utilisent pas de lubrification dans la chambre de compression. Tandis que ces deux termes décrivent un type de compresseur, la classe 0 et la formule « techniquement sans huile » sont utilisées pour exprimer le degré de pureté de l'air après la compression. Il y a des différences importantes entre les deux, que nous expliquerons plus loin dans cet article.

L'Organisation internationale de normalisation (ISO) établit des normes internationales concernant les utilisations propriétaires, industrielles et commerciales. L'air comprimé a son propre ensemble de normes ISO. En fonction de la pureté finale (déterminée par le nombre de particules par mètre cube en fonction de la taille des particules), les compresseurs peuvent être classés dans les classes ISO 0 à 5. La version originale des normes ISO de pureté de l'air comprimé (1991) a été élaborée par et pour les fabricants de filtres. La norme définissait cinq classes de concentration d'huile, la meilleure étant la classe 1.

 

Classe ISO 1 - Air techniquement sans huile

La classe 1 indique une concentration d'huile de 0,01 mg/m3 à 1 bar(a) 14,5 psia et 20 °C (68 °F) et la conformité à ces critères est parfois appelée « solution techniquement sans huile ». Cependant, ces normes datent de 2001 même si elles ont subi une mise à jour en 2010. La norme actuelle fixe les limites de la teneur en huile totale (aérosols, liquides et vapeurs). C'est pourquoi une norme spécifique a été introduite pour mesurer la vapeur d'huile. 

 

Classe ISO 0 - Air sans huile 

Une nouvelle classe (la classe 0) a été ajoutée pour couvrir des exigences de qualité plus strictes. La classe ISO 0 est le choix le plus propre. L'air sans huile y est garanti à 100 %. Au sein de l'industrie, des appellations trompeuses assimilent les compresseurs lubrifiés avec filtres à des compresseurs « techniquement sans huile » et indiquent que la qualité de l'air fourni est souvent meilleure que celle d'un compresseur sans huile. Ces allégations sont fausses. Si une classe 0 est nécessaire, l'utilisation de tout autre type de compression peut entraîner des dommages inopinés aux produits et/ou équipements sensibles.

Lors du choix d'un compresseur sans huile, veillez à choisir un compresseur sans huile de classe 0 et non pas un compresseur « techniquement sans huile ». Leur prix initial est généralement plus élevé, mais leur utilisation est beaucoup plus sûre dans les applications sensibles. Avec la classe 0, vous pouvez être sûr qu'absolument aucune contamination n'atteindra l'équipement de votre utilisateur final et avoir l'assurance que vos biens seront protégés. Il est toujours préférable de demander l'avis d'un professionnel sur la meilleure option lors du choix d'un compresseur sans huile ou lubrifié.

Autres questions lors de l'achat d'un compresseur

Découvrez notre large gamme de compresseurs d'air fiables, économes en énergie et rentables pour toutes vos applications à basse, moyenne et haute pression.