Nos solutions
Outils et Solutions pour l'Industrie
Solutions
Débouchés industriels
Outils et Solutions pour l'Industrie
Produits
Outils et Solutions pour l'Industrie
Equipements d'alimentation en énergie
Solutions
Produits
Equipements d'alimentation en énergie
Energy Storage Systems
Campagnes et offres locales
Compresseurs
Solutions
Produits
Compresseurs
Equipements pour l'air et le gaz de procédé
Produits
Equipements pour l'air et le gaz de procédé
Equipements pour l'air et le gaz de procédé
Equipements pour l'air et le gaz de procédé
Produits et solutions
Solutions
Générateur de gaz
Perceuses pneumatiques et à batterie

Qu'en pensez-vous ?

Des niveaux sonores élevés sont présents dans de nombreux procédés de fabrication différents. Le bruit n'est peut-être pas directement nocif pour l'audition, mais il peut créer une sensation de stress et de fatigue.

L'art de l'ergonomie : téléchargez notre guide

Des niveaux sonores élevés sont présents dans de nombreux procédés de fabrication différents et le son est facilement transformé en bruit. Le bruit n'est peut-être pas directement nocif pour l'audition, mais il peut créer une sensation de stress et de fatigue. Les sources de bruit sont multiples et il est facile d'avoir le sentiment de ne pas savoir par où commencer lorsque vous voulez réduire le niveau de bruit global.   

Son et bruit

Sound icon
Le son est ce que nous entendons.
L'exposition à des niveaux sonores élevés réduit les capacités auditives.

Le bruit est un son indésirable.
L'exposition à des niveaux de bruit relativement faibles peut être gênante, mais ne conduit pas nécessairement à une perte d'audition.



L'exposition continue à des niveaux sonores élevés détruit les cellules sensibles au son de l'oreille interne, ce qui réduit la capacité auditive. L'audition étant l'un des principaux sens du cerveau, même des niveaux de bruit relativement faibles peuvent être gênants. En effet, ils peuvent entraîner une perte de concentration et de la fatigue.

La perte auditive (ou surdité) professionnelle est l'un des troubles liés au travail les plus courants de l'industrie. Rien qu'aux Etats-Unis, on estime qu'environ 22 millions de travailleurs sont exposés chaque année à des bruits potentiellement dommageables.

L'exposition au bruit affecte non seulement la personne qui utilise l'équipement, mais également les personnes qui se trouvent dans les environs. Le risque de perte auditive pour les personnes n'utilisant pas directement l'équipement est un problème qui doit être pris en compte. Il est donc important que toutes les personnes travaillant dans des zones où le niveau sonore est élevé utilisent des protections auditives.

Réglementations en matière de santé et de sécurité

Les lois et réglementations visant à protéger les travailleurs contre les niveaux excessifs d'exposition sonore sont courantes dans de nombreux pays. Les réglementations sont exprimées en niveaux d'exposition sur une journée de travail de 8 heures.

Pays/Région Limites d'exposition
La directive européenne stipule trois limites d'exposition  80, 85 et 87 dB(A)
Aux Etats-Unis, les limites d'exposition sont réglementées par la norme OSHA 1910.95 relative à l'exposition au bruit sur le lieu de travail (Occupational Noise Exposure). 90 dB(A)
Chine 85 dB(A)

Deux sources de bruit principales liées à l'utilisation d'outils électriques

Le bruit de l'outil lui-même

Tous les outils de serrage à entraînement direct, pneumatiques ou électriques, sont plus bruyants que le processus lui-même (à quelques exceptions près, par exemple lorsque une vis se coince et émet un son perçant). Les gros outils de serrage pneumatiques sont bruyants et ajoutent du bruit dans le procédé de fabrication. Les petits outils pneumatiques et électriques ont un impact minime sur le niveau sonore global, car ils sont déclarés bien en dessous de 70 dB(A). 

Le bruit des ponceuses et perceuses à basse vitesse provient souvent des outils, tandis que la source sonore des versions à grande vitesse est plus difficile à identifier.

Le bruit généré par le procédé

Le bruit provenant, par exemple, du meulage, du burinage et du rivetage, ainsi que d'autres procédés d'enlèvement de matière est majoritairement dû au procédé. Même si les outils eux-mêmes peuvent être bruyants, le procédé est souvent plus bruyant. Lors du meulage, le contact entre l'abrasif et la pièce produit beaucoup de bruit. Le bruit des outils à percussion est une conséquence des vibrations induites dans la pièce par l'outil, ce qui provoque la vibration de la pièce. La pièce vibrante agit comme un haut-parleur, générant ainsi ce que l'on appelle le bruit induit par les vibrations. 

Le bruit induit par les vibrations provenant de la pièce est également courant lors du serrage des boulons avec des clés à chocs et des outils à impulsions sur des structures faibles telles que de grandes poutres et des plaques métalliques.

Comment nous mesurons le niveau sonore de nos produits

L'art de l'ergonomie : téléchargez notre guide

By submitting this request, Atlas Copco will be able to contact you through the collected information. More information can be found in our privacy policy.